Dimensions et cultures du Bouddhisme

Connaissances et partages concernant le bouddhisme et ses dimensions (spiritualité, histoire, géographie, arts, architecture, langues...).
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Morgan Freeman résout le problème du racisme en quelques secondes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
En Quête
Admin
avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 07/01/2016
Age : 42
Localisation : Nanterre

MessageSujet: Morgan Freeman résout le problème du racisme en quelques secondes.    Mar 1 Aoû - 12:19


La solution est tellement simple que personne ne veut croire que cela soit possible. Et pourtant la génétique a récemment démontré que les "blancs" sont d'anciens "noirs" dont la peau s'est éclaircie suite à l'inactivation d'un gêne spécifique une fois que certaines populations ont migré vers des latitudes moins chaudes et ensoleillées que l'Afrique.

A l'époque du Bouddha existait déjà en Inde un système de castes et notamment la plus basse, celle des intouchables, la plus "impure" et méprisées, qui effectuait toutes les tâches impures, comme s'occuper des ordures par exemple. On les appelait intouchables car aucune autre caste ne voulait avoir de contacts physique avec eux, leur simple contact était sensé vous "souillé" à moins que vous soyez aussi un intouchable.

Un jour sur un chemin le Bouddha en croisa un. Celui-ci cru reconnaître en le Bouddha au moins un ascète, un brahmane, quelqu'un de la plus haute caste, ou à défaut, un noble (en l’occurrence le Bouddha était issu de la classe noble en effet). Il s'écarta, détourna le regarde, fit tout son possible pour être le moins "visible" possible. Mais le Bouddha alla directement vers lui. L'homme, plein de déférence et de crainte le mit en garde, il ne voulait pas le souiller. Mais le Bouddha finit par persuader l'homme de le toucher. Et lui dit en substance : personne n'a le pouvoir de nous souiller hormis nous même. Et surtout :

"Tous les hommes ont le sang rouge et les larmes salées".

Le Bouddha accepta dans sa communauté toutes les castes, sans exception, hommes et femmes (après un certain temps), au sein de sa communauté le seul critère de hiérarchie était la compréhension du Dharma, les plus avancés enseignant aux moins avancés. Il accepta même un ancien criminel en série repenti.

Morgan Freeman dit une chose très juste et rejoint le Bouddha qui a dit :

"Dans le Ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions dans leur esprit et croient qu'elles sont vérité".

Nous créons une distinction basée sur la couleur de peau et la morphologie, mais la nature nous dit : tous les hommes font partie de la même espèce, humaine. Les distinctions ne sont que de surface et ne sont que le fruit de notre mental. Rien de plus. La réalité est qu'il n'y a qu'une race humaine, c'est tout. Si on refuse de l'accepter on souffre et on fait souffrir autrui.

Il y a quelques années un suprématiste blanc à la TV américaine, très sûre de lui et de la "pureté" raciale de sa famille accepta de faire un test génétique. Et d'apprendre le résultat en direct. Il s’avéra qu'il avait 15% de gènes originaires d'Afrique Noire. Il était furieux, et refusa d'accepter. On peut se demander comment l'on ensuite regardé ses anciens "amis" suprématistes blancs.

Toute discrimination mène à la souffrance. De des autres et de soi. Dans tous les domaines. Tous. Très difficile à accepter et à appliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dietcubou.forumactif.org
 
Morgan Freeman résout le problème du racisme en quelques secondes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» gros problème
» problème pour la coucher à 18 mois
» Le problème du TEMPS dans les religions ...
» Problème avec youtube
» Problème de réveil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dimensions et cultures du Bouddhisme :: Domaines :: Salon de thé-
Sauter vers: